top of page
Rechercher

La jeunesse prend le pouvoir : Aloïs de Bouville et Jean Poulou remportent la Coupe du Président

Dernière mise à jour : 24 janv.

La jeunesse insolente prend le pouvoir, au moins pour cette année. Après un parcours brillant les jeunes Aloïs et Jean, même pas 40 ans à deux, ont terrassé en finale les crocodiles Michel "Mitch" Lesueur et Igor de Maack pourtant toujours aussi vaillants et rusés. Jean-Luc, notre nouveau Président déjà célèbre pour ses discours a remis le trophée mais n'a pas cité Camus cette fois. Une vaste assemblée de membres fidèles et vigoureux a accompagné vainqueurs et vaincus dans la célébration du sport et de l'amitié.

Jean-Luc avait sorti pour l'occasion sa grande tenue de dirigeant avec sa fameuse écharpe pour remettre le trophée à Aloïs et Jean. Le tout sous les applaudissements d'Igor et Mitch qui avaient eux fait des choix vestimentaires tout à fait différents.



Les deux jeunes vainqueurs célèbrent leur victoire en sacrifiant au traditionnel rituel dit du "glorieux sanglier" dont certains chercheurs pensent désormais qu'il se pratiquait sous une forme primitive au Moyen-âge dans l'arrière pays luzien.



Vainqueur de la précédente édition Guillaume s'est contenté de la petite finale cette année. Fair play, il pose néanmoins avec le fameux plateau d'argent sur lequel sont gravés pour l'éternité les noms des prestigieux vainqueurs. Le nom que l'on distingue mal à cause du reflet est celui de Dimitri Girardetti, vainqueur avec Ramire Nunez en 2020 année dite du "hold up"





146 vues0 commentaire
bottom of page